Skip to navigation (Press Enter) Skip to main content (Press Enter)

News

Bonnes pratiques suisses de retraitement des dispositifs médicaux destinées aux établissements de soins, édition actualisée en 2022

20.01.2022

Swissmedic, l’Institut suisse des produits thérapeutiques, a mis en consultation en 2021 la version révisée des « Bonnes pratiques suisses de retraitement des dispositifs médicaux » (BPR). L'APS TSO y a participé et a fait valoir les intérêts des TSO. Suite à la version est actualisée sur notre site internet en 2022 des BPR.

Retraitement (swissmedic.ch)

La version 2022 entièrement révisée des « Bonnes pratiques suisses de retraitement des dispositifs médicaux destinées aux établissements de soins » (BPR) remplace la version de 2016 et a valeur de directive pour le retraitement des dispositifs médicaux dans les établissements de soins, en particulier dans les hôpitaux. Elle concerne non seulement les services de stérilisation centrale, mais aussi tous les domaines impliquant le retraitement de dispositifs médicaux (blocs opératoires, services d’endoscopie, services de soins, etc.). Les BPR ont été élaborées en collaboration avec la Société Suisse de Stérilisation Hospitalière (SSSH), la Société Suisse d’Hygiène Hospitalière (SSHH) et Swissmedic, l’Institut suisse des produits thérapeutiques (Swissmedic).

La version italienne sera disponible au second semestre 2022.

Horaires d’ouverture Noël / Nouvel an

20.12.2021

Notre siège administratif sera fermé du vendredi 24 décembre 2021 au dimanche 2 janvier 2022 inclus.
Nous aurons le plaisir d’être de nouveau à votre service à partir du lundi 3 janvier 2022.
Nous vous souhaitons cordialement des belles fêtes et vous présentons nos vœux les meilleurs, que la chance et le succès vous accompagnent au cours de la nouvelle année.

Durée de conservation des listes de contrôle des instruments individuels du bloc opératoire

18.11.2021

L’obligation de conservation des dossiers médicaux est fondée sur le délai de prescription dont disposent les patients pour porter plainte. Jusqu'à récemment ce délai de prescription était de 10 ans. Néanmoins, le 1er janvier 2020 est entrée en vigueur une modification de la loi qui prévoit désormais un délai de prescription absolu de 20 ans pour les prétentions en cas de lésions corporelles ou de mort résultant d’une faute contractuelle (Art. 60 al. 1bis et 128a CO). Certains cantons ont donc adapté leur loi cantonale relative à la conservation des documents médicaux qui prévoit désormais un délai de conservation de 20 ans. Néanmoins, les bases légales ne permettent pas de déterminer si l’obligation de conservation s'applique également aux listes de contrôle des instruments individuels. La conservation des documents ayant pour but principal de pouvoir fournir des moyens de preuve en cas de prétention en dommages-intérêts, il est recommandé de conserver ces listes de contrôle pendant minimum 20 ans, dans la mesure où elles pourraient être pertinentes si un patient venait à porter plainte. La durée de conservation de ces listes n’étant soumise à aucune obligation légale, il appartient à chaque institution d’en fixer le délai de conservation. Vous trouverez de plus amples informations auprès de la Société Suisse de Stérilisation Hospitalière (SSSH) et de la stérilisation centrale.

Horaires d’ouverture Noël / Nouvel an

21.12.2020

Notre siège administratif sera fermé du jeudi 24 décembre 2020 au jeudi 3 dimanche 2021.
Nous aurons le plaisir d’être de nouveau à votre service à partir du lundi 4 janvier 2021.
Nous vous souhaitons cordialement des belles fêtes et vous présentons nos vœux les meilleurs, que la chance et le succès vous accompagnent au cours de la nouvelle année.

Annulation du Congrès national 2021 de l’APS TSO

30.11.2020

Le 4e Congrès national APS TSO aurait dû se tenir du 19 au 20 mars 2020 à Interlaken. À cause du corona-virus, l’événement a été reporté divers fois. Malheureusement nous devons à présent annuler ce rendez-vous. Nous vous remercions pour votre compréhension concernant cette décision extraordinaire et nous nous réjouissons de vous accueillir, nous l'espérons, lors du prochain congrès en 2022.

Les applaudissements ne suffisent pas!

30.11.2020

L’APS TSO soutient l'Alliance des professions de la santé. La crise du coronavirus a clairement révélé l’ampleur du travail fourni par les professionnel-le-s de la santé et les disfonctionnements du secteur. Pourtant, ces problèmes ne sont pas nouveaux, la pandémie n’a fait que les rendre plus visibles. Or les politiques ne réagissent toujours pas. La semaine de protestation, qui s’est déroulée dans tout le pays, a confirmé que le personnel de santé n’accepte plus cette situation.
La semaine de protestation, organisée par l’alliance des professions du secteur de la santé avec pour slogan «Ensemble avec le personnel de santé», a clairement montré qu’il est plus que temps pour des améliorations des conditions de travail des professionnel-le-s de la santé. Le manque d’effectifs, les heures supplémentaires et trop peu de temps à consacrer aux pa-tient-e-s constituaient déjà l’ordinaire du personnel de santé dès avant la pandémie. Or la crise du Covid-19 a rendu leurs conditions de travail encore plus précaires. Les salarié-e-s ne peuvent et ne veulent plus supporter cela plus longtemps et demandent par conséquent:

• Prime Corona – 1 salaire mensuel
• Davantage de droits sur le lieu de travail – un droit de participation plus étendu et une meilleure protection
• Meilleures conditions de travail – contre le minutage des soins et pour l’application de la loi sur le travail 

Rencontre en ligne avec le PS Suisse

30.11.2020

L'association professionnelle APS TSO et environ 25 autres associations et organisations professionnelles du système de santé ont été invitées par le PS Suisse (Mattea Meyer, coprésidente, Barbara Gysi, vice-présidente, Marina Carobbio, conseillère aux États, Anna Nuzzo, secrétaire politique, Jil Meyer) à participer le 19 novembre 2020 à une rencontre en ligne, pour discuter de l’actuelle question de la crise du Covid-19 dans le système de santé. Le système de santé est en danger. Depuis des mois le personnel médical fournit d’énormes efforts et travaille sous une pression encore plus forte en ces temps de crise du Covid-19. Nous ne pourrons surmonter cette crise que collectivement et nous devons donc protéger convenablement les personnes qui travaillent dans le secteur médical.

Le PS Suisse s’est montré solidaire et a soutenu notre semaine d’action « Ensemble avec le personnel de santé ». Le PS a également pris acte de l’appel urgent du 11 novembre 2020 adressé au Conseil fédéral et à la CDS par l’Alliance des professions de la santé et déclaré qu’il souhaitait échanger avec nous directement afin de pouvoir mettre nos demandes en exergue par des actions politiques et améliorer les conditions de travail dans le secteur de la santé. Dans ce contexte, quatre questions clés ont été posées à chaque organisation :

- Quels sont les principaux problèmes actuellement rencontrés par vos membres ?
- Quelles sont vos revendications politiques ?
- Quelles sont vos attentes pour les mois à venir ?
- Quelles mesures sont nécessaires à long terme ?

Une prime Corona correspondant à un mois de salaire (sous forme d’un 14e salaire, par exemple), plus de droits et une voie au chapitre au sein des différentes task-forces Covid-19, le respect des mesures de protection et la mise à disposition de matériel de protection en quantité suffisante, une bonne intégration en cas d’affectation à d’autres services hospitaliers et un accompagnement dans les situations psychologiquement difficiles figurent, entre autres, parmi les réponses données. Nous vous tiendrons régulièrement informées de l’état de la situation et des avancées sur le plan politique. Pour toute question, les membres peuvent prendre contact avec notre bureau (tél.: 041 926 07 87, info@sbvtoa.ch) ou avec un membre du comité central. Prenez soin de vous.

Rapport final OFSP – Radioprotection dans les salles d’opération des hôpitaux suisses

En 2018, la section Radiothérapie et diagnostic médical de la division Radioprotection au sein de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a pu clore le volet consacré à la surveillance dans les salles d’opération des hôpitaux suisses. Entre 2015 et 2019, quelque 207 audits ont été réalisés. Ainsi, tous les blocs opératoires des hôpitaux suisses ont été audités au moins une fois. Nous disposons désormais du rapport final que vous pouvez consulter sous le lien suivant. Comme on l’avait supposé, le rapport démontre des lacunes dans certains domaines des blocs opératoires. Dans plus de 80% des cas, on n’applique ainsi pas de techniques visant à réduire les doses. Nous sommes en revanche heureux de souligner que dans moins de 10% des cas, les collaborateurs dans les salles d’opération portent un dosimètre personnel. Avec la mise en vigueur de la nouvelle Ordonnance sur la radioprotection au 01.01.2018, l’ordonnance sur la formation et la formation continue a également été adaptée. Entre autres, tous les techniciens en salle d’opération diplômés doivent ainsi pouvoir attester de huit unités d’enseignement à 45min dans les cinq ans. La première période expirera fin 2022. Conformément aux consignes de l’ordonnance sur la formation, les diplômés durant cette période devraient avoir suivi les unités d’enseignement exigées auprès de leur école supérieure Technique opératoire. Dans ce contexte, il nous semble important d’informer nos membres ainsi que les non-membres que le fait d’arriver aux unités d’enseignement exigées est de la responsabilité de chacun. Au sein du comité central, nous nous efforçons de proposer à l’avenir des unités d’enseignement pour la formation continue en matière de radioprotection lors de nos conférences professionnelles / congrès.

Rapport final OFSP

E-log

Vous n'êtes pas encore inscrit sur la plateforme e-log?
Alors, inscrivez-vous dès maintenant ! Grâce à e-log, vous disposez d'un CV à jour et d'un classement électronique personnel de tous les diplômes et certificats. Gratuit pour les membres de l'ASI. Inscrivez-vous dès maintenant: www.e-log.ch

Profitez des avantages de e-log!
Avec e-log, vous pouvez documenter rapidement et en toute simplicité vos activités de formation continue et vous inscrire à de nouveaux cours. Inscrivez-vous dès aujourd'hui sur www.e-log.ch.

Vous souhaitez mettre de l'ordre dans vos documents de formation?
Alors e-log est ce qu'il vous faut! Les utilisateurs de e-log peuvent enregistrer leurs documents, par exemple leurs références et diplômes, et tenir à jour leur CV. Les nouvelles formations peuvent ensuite s'ajouter facilement au CV. Enregistrez-vous dès maintenant sur www.e-log.ch

Plus de 10'000 professionnels de la santé gèrent leurs activités de formation continue sur e-log. Enregistrez-vous dès maintenant et profitez de nombreux avantages sur www.e-log.ch

Saviez-vous que vos activités de formation continue peuvent être enregistrées dans un portfolio personnalisé sur e-log? Les professionnels de la santé enregistrés disposent d'un endroit spécifique pour classer leurs documents de formation et peuvent s'inscrire facilement à de nouvelles offres de formation. Enregistrez-vous dès maintenant sur www.e-log.ch

CIRRNET invite toutes à utiliser sa plateforme de déclaration

Le personnel et les institutions du système de santé font face à un défi sans précédent. Compte tenu de la situation actuelle, il est particulièrement important de partager des informations sur la sécurité des patients, d’apprendre ensemble des expériences vécues et d’éviter de répéter les erreurs commises. La fondation Sécurité des patients Suisse a donc décidé d’ouvrir le portail de déclaration CIRRNET à toutes les institutions jusqu’à nouvel ordre. Nous souhaitons ainsi créer une plateforme qui rassemble le plus d’informations possible au niveau national, pour ensuite les transmettre aux milieux spécialisés.

CIRRNET invite toutes les institutions du domaine de la santé à utiliser sa plateforme de déclaration.

Vous pouvez saisir les informations directement dans le système de déclaration en cliquant ici. Les institutions déjà membres du réseau CIRRNET peuvent continuer à transmettre leurs déclarations de la manière habituelle.

Aidez-nous à garantir le système de santé

Les cantons demandent votre aide pendant la pandémie de coronavirus.

Les professionnels de la santé disposés à soutenir les établissements de santé de leur canton de résidence dans cette situation exceptionnelle sont priés de s'annoncer au moyen du formulaire d'inscription. Vos données seront transmises aux bureaux de coordination compétents de votre canton de résidence (par exemple Direction de la santé, équipe cantonale de gestion des crises) et ne seront pas utilisées à des fins publicitaires.Vous serez ensuite vous-même contacté(e) directement par les autorités cantonales compétentes.

Formulaire d'inscription

Offre de coaching gratuit

Nous espérons que vous allez tous bien et que vous pourrez faire face à toutes les situations difficiles - et que vous pourrez profiter et/ou vous ressourcer grâce à toute la solidarité et à toutes les idées et offres incroyables. Sinon, nous en aurions un ici aussi. L'offre de coaching a formé un réseau de plus de 40 coachs, médiateurs et psychologues qui offrent leurs connaissances et leur temps. www.coachingcorona.ch

Wir suchen ein neues ZV-Mitglied

Aufgrund des Rücktritts von Stefanie Wittmer an der nächsten Generalversammlung suchen wir ein berufs- und bildungspolitisch interessiertes Mitglied für die Mitarbeit im Zentralvorstand. Sie sind interessiert und möchten mehr über diese spannende Tätigkeit erfahren? Melden Sie sich bei einem Mitglied des Zentralvorstandes oder bei der Geschäftsstelle (info@sbvtoa.ch oder 041 926 07 87).

Projekt Lagerungspflege – Berufsbildung Schweiz

Nach einer Umfrage der OdA Santé mit H+, vor ca. 4 Jahren, wurde das Thema Schweizerische Berufsbildung der Lagerungspflege aufgenommen. Der SBV TOA und der SBK wurden diesbezüglich zur Mitarbeit angefragt und zu einer 1. Sitzung an die OdA Santé nach Bern eingeladen. Die Teilnehmer waren Petra Wittwer (Stv. Geschäftsführerin OdA Santé), Jürg Winkler (Fachverantwortlicher Personal- und Bildungspolitik H +), Christine Bally (Leiterin Abteilung Bildung SBK), Robert Slipac und Franziska Bähler (Ressort Bildung SBV TOA). Die Idee einer gesamtschweizerischen, einheitlichen Bildung zur Lagerungspflege wurde eingehend diskutiert. Dabei kann es sich um ein Schweizerisches Label oder ähnliches als Abschluss handeln. Das weitere Vorgehen und die weiteren Projektgruppen-Mitglieder wurden festgelegt. Eine zweite Sitzung hat in Bern bereits stattgefunden. Zum nächsten Schritt gehört eine Bedarfsabklärung. Dazu wurde ein Fragebogen von H+ erarbeitet, dieser wird in nächster Zeit unter anderem auch an die SBV TOA Mitglieder gelangen. Wir bitten euch, diesen Fragebogen auszufüllen und zu retournieren. Wir sind euch dankbar, wenn ihr ebenfalls anfügen könnt, ob ihr als Leitung, Berufsbildner/-in, oder dipl. TOA im Team arbeitet. Um ein Projekt Bildung Lagerungspflege Schweiz zu starten ist es sehr wichtig den Bedarf abzuklären, bzw. ob das überhaupt gewünscht wird. Also, jetzt schon vielen Dank für eure Mitarbeit und wir zählen auf unsere Mitglieder. In einer weiteren Phase werden wir die Arbeitsfelder, die Kompetenzliste und weiteres zu diesem Berufsbild gemeinsam definieren. Der SBV TOA wird euch weiterhin über dieses Projekt informieren.

Horaires d’ouverture Noël / Nouvel an

Notre siège administratif sera fermé du lundi 23 décembre 2019 au jeudi 3 janvier 2020. 
Nous aurons le plaisir d’être de nouveau à votre service à partir du lundi 6 janvier 2020.
Nous vous souhaitons cordialement des belles fêtes et vous présentons nos vœux les meilleurs, que la chance et le succès vous accompagnent au cours de la nouvelle année.

Generalversammlung - Vorschlag alle zwei Jahre

An der letzten Generalversammlung (GV) wurde die Statutenanpassung zur Einführung einer Urabstimmung (brieflich), anstelle einer jährlichen GV zurückgezogen. Der Zentralvorstand schlägt nun vor, dass alle zwei Jahre (jeweils am Kongress) eine GV stattfindet, in den Zwischenjahren eine Urabstimmung (brieflich) und keine GV stattfindet. Die Rückmeldungen der Mitglieder ergab, dass Sie diesen Vorschlag unterstützen. Der Zentralvorstand wird diesen Vorschlag daher zu Handen der nächsten Generalversammlung in Interlaken unterbreiten.

IG WiG

Die Interessengemeinschaft für Wiederaufbereitung im Gesundheitswesen, IG WiG, wurde 2016 in Olten gegründet, um sich in Kooperation mit Partnern im Bereich der Wiederaufbereitung (Chemiehersteller, Validierungsfirmen, Gerätehersteller Steri/RDG, Anbieter für Chargenüberwachungssysteme und Serviceunternehmen) für eine korrekte Umsetzung der Anforderungen und Vorgaben in der Wiederaufbereitung im Gesundheitswesen einzusetzen. Neu ist der SBV TOA Mitglied und Partner der IG WiG.

sermed

Neu ist der SBV TOA Mitglied von sermed. Die Mitgliedschaft bei sermed ermöglicht eine umfassende Beratung und Betreuung in allen Versicherungs- und Vorsorgefragen der SBV TOA-Mitglieder zu attraktiven Konditionen. Kontaktieren Sie die Geschäftsstelle SBV TOA, damit wir Sie über das Angebot informieren können.

Nationalratswahlen 2019

Wir sind stolz darauf Sie darüber zu informieren, dass unser Mitglied Herr Kai Muff dipl. Fachmann Operationstechnik HF Ende Oktober 2019 für die Nationalratswahlen kandidieren wird. Er ist Vizepräsident der BDP Biel und wirbt mit seinem Slogan «für eine vernünftige Sozial- und Migrationspolitik sowie für mehr Sicherheit und Ordnung». Der Zentralvorstand wünscht Herrn Kai Muff viel Erfolg bei den Wahlen und würde sich freuen einen jungen Fachmann Operationstechnik HF als Nationalrat zu sehen

ODEC - Salärumfrage

Gerne laden wir Sie ein an der Salärumfrage des ODEC teilzunehmen. Der Schweizerische Verband der dipl. HF (ODEC) vereinigt alle Fachrichtungen HF. Die Salärstudie HF und die weiteren Informationen aus der Studie dienen der Positionierung von HF-Diplomierten. Alle zwei Jahre werden aktuelle Zahlen erfasst, um die meist verwendete Statistik der Schweiz auf Stufe HF zu schaffen. Die Auswertung der ODEC-Studie zeigt den finanziellen Nutzen eines HF-Studiums auf. Die Saläre werden nach Fachrichtung, Funktion, Alter, Bereich, Berufserfahrung, Region etc. abgebildet. Nehmen Sie an der Umfrage teil und schaffen Sie auch für Ihre Fachrichtung ein Instrument, das Ihnen bei Lohngesprächen und bei der besseren Positionierung im In- und Ausland hilft. Die Erhebung der Daten erfolgt anonym. Zur Umfrage und weiteren Informationen:
www.odec.ch/sal_d
Danke für Ihre Teilnahme, die Resultate werden für Sie als Mitglied in der Lohnberatung des SBV TOA eingesetzt.

Validierungsverfahren als dipl. Pflegefachfrau/-mann HF – Zulassungsbedingung für NDS HF AIN

Eine Informationsveranstaltung zum Validierungsverfahren für den berufsbegleitenden Abschluss Pflege HF hat am ZAG in Winterthur stattgefunden. Als dipl. Fachfrau/-mann Operationstechnik HF werden Ausbildungsmodule anerkannt, so dass der Abschluss als Pflegefachfrau/-mann HF in einer modularen Ausbildung in circa zwei anstelle drei Jahren Vollzeitstudium erworben werden kann. Für detaillierte Informationen zum individuellem Validierungsverfahren im Rahmen des berufsbegleitenden Bildungsgang Pflege HF wenden Sie sich bitte an das ZAG in Winterthur.

Fachtagung & Arena SBV TOA vom Samstag, 23. März 2019 Trafo Baden

Das Programm für die Fachtagung ist bereits in ihrem Briefkasten gelandet. Melden Sie sich noch heute an und erfahren Sie mehr zum spannenden Thema «DCD in der Schweiz – Eine Erfolgsgeschichte?» Infos und Anmeldung

Fin du projet d’examen périodique du plan d’études cadre «Technique opératoire ES»

Le projet de mise à jour périodique du plan d’études cadre pour les filières de formation des écoles supérieures en Technique opératoire ES a pris fin. En septembre 2018, les propositions d’actualisation du plan d’études cadre de la Commission de développement ont été adoptées – dans cette influente commission, l’APS TSO était représentée par Robert Slipac et Franziska Bähler, respectivement président et membre. Vous trouverez de plus amples informations sur les principaux résultats de l’enquête, sur les prises de position des associations concernées et sur les propositions adoptées ici. La Commission de développement, soutenue par le Secrétariat général de l’OdASanté, a évalué l’ensemble des données de l’enquête et a rédigé un rapport d’analyse qu’elle a soumis fin février 2018 aux associations concernées pour qu’elles se déterminent. L’APS TSO, H+, le COL, l’OrTra Latine, la CDS, l’ASCFS, et la FMCH ont émis leurs conclusions. Le projet d’adaptation du plan d’études cadre conformément aux propositions d’actualisation est repoussé à une date ultérieure. Des questions pendantes concernant la mise en œuvre de la nouvelle OCM ES entrée en vigueur en novembre 2017 expliquent que le projet d’adaptation ne soit pas conduit immédiatement après la fin du projet d’examen périodique du plan d’études cadre.

Conditions d’admission aux EPD ES en soins d’anesthésie, soins intensifs et soins d’urgence (AIU)

L’APS TSO s’engage depuis de nombreuses années en faveur d’une accessibilité élargie des EPD ES AIU. Ses efforts n’ont malheureusement été que partiellement récompensés: les représentants de la santé continuent de défendre des conditions d’admission restreintes. Sont admises aux EPD ES les personnes titulaires d’un diplôme du degré tertiaire d’infirmière diplômée ES / infirmier diplômé ES ou d’un Bachelor of Science en soins infirmiers ou encore d’un diplôme étranger en soins infirmiers reconnu par l’OFFT (art. 68 LFPr, art. 69 OFPr) et justifiant d’une expérience professionnelle de 6 mois minimum à temps plein dans le domaine des soins aigus dans un hôpital ou une clinique.

Le point positif est que désormais les personnes titulaires d’un autre diplôme du degré tertiaire dans le domaine de la santé peuvent obtenir – après validation des acquis de l’expérience – le diplôme en soins infirmiers, qui ouvre l’accès aux études postdiplômes.

Le Zentrum für Ausbildung im Gesundheitswesen ZAG de Winterthur (centre de formation dans le domaine de la santé) conduit une procédure au cours de laquelle les compétences des personnes souhaitant obtenir le diplôme en soins infirmiers sont examinées. Les différentes étapes de la procédure permettent de reconnaître les compétences acquises et d’émettre des recommandations de formations complémentaires. La dernière étape de la procédure consiste en la procédure de qualification, au terme de laquelle les candidat·e·s qui ont réussi l’examen obtiennent le titre d’infirmière diplômée ES / infirmier diplômé ES.

L’APS TSO souhaite en apprendre plus sur cette nouvelle approche. Nous prions donc les personnes qui prévoient d’entreprendre cette procédure au ZAG de s’annoncer.

Le nouveau site internet est en ligne

Depuis aujourd’hui, le nouveau site internet de l’APS TSO est en ligne. La nouvelle présentation utilise les technologies les plus récentes et offre un affichage de qualité également avec tout appareil mobile (smartphones, tablettes). Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir en découvrant le nouveau site internet. Si vous avez des idées qui permettent de contribuer au développement, n’hésitez pas à nous les faire parvenir à info@sbvtoa.ch.